Mon premier livre… en 1987…

En fait, je n’étais qu’un modeste contributeur d’un ouvrage collectif, mais j’ai quand même écrit les trois quarts du livre! On doit trouver mon nom quelque part dans les remerciements…
« 100 objets quotidiens made in France » : un livre sur le design et j’ai eu la chance de rédiger la notule descriptive de chacun de ces 100 objets mythiques.
Comme celle de la 2 CV de 1939:
« La première « Bécassine » ou « projet TPV » (toute petite voiture) n’a qu’un phare, à gauche, et pas de clignotant : la vitre est donc relevable pour qu’on puisse tendre le bras; imaginée par Pierre-Jules Boulanger, directeur de Citroën comme « une chaise-longue sous un parapluie » ; son premier moteur est celui d’une moto BMW 500 cm3. Eloge de la simplicité. »
Source : « 100 objets quotidiens Made in France », Editions APCI/Syros-Alternatives, 1987

Publicités

Top Model

Top Model – En mode, les modèles se suivent et se ressemblent : par exemple, Laetitia Casta est un clone jeune et joufflue de Claudia Schiffer. En management, c’est plus gore : chaque nouveau top modèle doit évincer son prédécesseur en le démolissant. Ainsi fit l’entreprise en réseau et par ligne d’activités qui saqua l’usine de papa. Mais attention : tandis que la Schiffer soigne chez L’Oréal ses rides naissantes et n’a sans doute pas l’intention de revenir se déhancher dans les défilés, un vieux modèle de management qu’on croyait mort peut renaître de ses cendres ! Par exemple : l’entreprise symbole de la modernité digitale, celle qui a body-buildé les stock options et le zéro stock, l’internet et l’international et tutti quanti, décide d’un coup de revenir aux bons vieux modèles d’antan : eh oui, un beau jour, Cisco abandonne sa structure par business et se réorganise par…ligne de produits Mais où vont-ils chercher tant d’audace?… – Donc, la vie technologique ne serait, elle aussi, qu’un éternel recommencement ? D’ici à ce qu’IBM nous annonce un gros mainframe pour remplacer nos PC, qu’un fils tardif de Gutenberg nous crée un objet bizarre qu’on appellerait le livre, que la voiture à cheval remplace le TGV, Clovis José Bové et la caverne le HLM…. Si cela advient, alors, on pourra enfin répondre à l’éternelle question des scientifiques : oui, l’univers régresse et plus on évolue, plus on revient en arrière, vers le Big Bang qui nous a créé et va bientôt nous ingérer. Un peu comme l’euro qui réinvente le centime. Ce qui est fabuleux chez Cisco, c’est son pragmatisme :  » Nos lignes de business nous ont bien aidé à multiplier par quatre nos revenus ; comme ce n’est plus possible, on revient au modèle d’avant !  » Évidemment, au passage, on change les responsables. Je te prends, je te jette, je te reprends. Tout est recyclé, les hommes, l’argent, les idées. Une seule chose est permanente : la bouffonnerie de ce monde cynique. Ce n’est plus un monde virtuel, c’est un monde temporaire. Tout ce à quoi vous croyez de nouveau n’est que la reprise de ce que vous avez jeté hier. Un conseil, lisez la Bible, je sens qu’elle va remplacer Peter Drucker (oui, oui, il est plus jeune que la Bible) ! Déjà, à l’époque, on aurait dû se méfier : le Nouveau Testament avait piqué plein d’idées à l’Ancien !…autres mots…

Pashmina

Pashmina – Tissu en poil de cul de chèvre du Népal qui ressemble à du cachemire mais beaucoup plus cher et plus léger. Par extension, une stratégie d’entreprise pashmina consiste à vendre très cher un produit facile à fabriquer. Une stratégie que les éditeurs de logiciels et les prestataires de services connaissent bien. …autres mots…

Amazon

Amazon – Entreprise née en 19XX de toutes pièces sur internet qui croyait pouvoir vendre en ligne deux fois plus de livres que les libraires classiques, sans avoir de stocks à gérer. Erreur ! Les libraires se sont défendus, Amazon a quand même été obligée d’ouvrir des entrepôts et du coup, ses perspectives de marges ont fondu. C’est pourquoi l’expression  » se faire amazoner  » qui signifiait au départ  » se faire doubler sur internet  » a finalement pris le sens de  » se faire pigeonner par internet.  » Amazon est régulièrement la cible des humoristes, comme dans ce dessin sur le web où l’on voit Jeff Bezos, le patron américain, et ses deux proches collaborateurs, tous les trois riant jaune à pleine dents (Jeff Bezos est réputé s’esclaffer bruyamment tout le temps, ce qui lui évite d’avoir à réfléchir) ; dans une bulle, le premier pense  » Si j’arrête de rire, les banques me lâchent  » et, dans une autre bulle, les deux autres se disent :  » Si on arrête de rire, il nous vire « .…autres mots…

ebook: une belle idée… malgré les DRM !

Peut-on lire confortablement du texte sur un iPhone? La réponse est oui (ci-contre un poème de Lucien Toscane). Les puristes (souvent les vendeurs de bidules) vous diront que cela n’a rien a voir avec un vrai eReader, un lecteur de eBooks comme le Sony machin qui n’a pas de rétro-éclairage, donc ne dépense pas d’énergie quand la page est affichée, ce qui lui permet d’annoncer une autonomie de 8 000 pages!
N’empêche, on lit très bien sur un iPhone… A condition de pouvoir y transférer l’eBook et c’est là que les ennuis commencent.
Car aussi bizarre et paradoxal que cela puisse paraître, au moment où le monde de la musique a enfin compris  – au bout de 10 ans de bêtises – qu’il fallait supprimer les DRM (protections de droits numériques), les éditeurs de livres et leurs distributeurs, eux, veulent au contraire les maintenir, voire les développer!
Résultat: j’achète Le réveil du Samouraï : Culture et stratégie japonaises dans la société de la connaissance  de Pierre Fayard (rien à voir avec moi) chez Dunod via Numilog.com au format epub en me disant: chic, je vais le lire sur mon iPhone avec le lecteur prévu pour ça (Stanza). Eh bien non , je ne peux pas! Ainsi en a décidé Dunod et ainsi l’a accepté Numilog (qui je le précise s’est empressé de me rembourser, merci, dès que je leur ai fait part de mon mécontentement).
Je ne citerai pas le PDG de Numilog qui a pris la peine de me répondre – merci une nouvelle fois –  mais en gros ce sont toujours les mêmes arguments: il faut défendre les auteurs et la création, et d’ailleurs 95% des acheteurs de ebooks sont d’accord avec les DRM, etc. C’est pourtant moins bien que le Loto où 100% des gagnants ont tenté leur chance! 
Le débat est pourtant ultra-simple: moi, en tant que citoyen, responsable et autonome, je ne veux pas que ce soit un auteur ni un éditeur (de livres ou de logiciels) ni un distributeur qui décide de ce que je peux faire avec le produit que j’ai acheté. Un point c’est tout. Quand j’achète un livre (papier) en librairie (eh oui, ça m’arrive encore!) , le libraire ne me dit pas combien de fois j’ai droit de le lire, à combien de personnes j’ai droit de le prêter, ni le nombre de photocopies que je peux en faire. Là, avec cet ebook, on me donne généreusement le droit de lire mon livre sur 6 ordinateurs « autorisés »: eh oui, 6 pas 7! Et pour pouvoir le lire sur iPhone, il faudra attendre qu’Adobe (qui détient, allez savoir pourquoi, les clés des DRM sur le sujet) ait décidé que ce soit possible. On marche sur la tête!
La technologie aveugle les esprits et certains fabricants s’imaginent qu’elle crée un univers différent où ils se croient tout permis, c’est fou! Ils n’ont pas compris que le monde avait changé et que le succès d’un produit ou d’une technologie ne se décide plus chez eux. Il n’y a pas plus d’exception culturelle dans l’ebook qu’ailleurs, quoiqu’en pensent les élites.  Dans la lecture comme dans la musique, le logiciel, ou n’importe quel produit numérique, les gens achèteront le format le plus simple, le moins cher, le plus universel et donnant accès au plus grand catalogue de contenu, un point c’est tout. A la moindre contrariété, par exemple un fantasme de fabricant qui ne sait compter que jusqu’à 6, ils iront voir ailleurs.
A bon entendeur…
tag technorati :

Jean Mounet (Syntec) : quelques tendances technos en 2009

Jean Mounet (Syntec): tendances technos pour 2009
envoyé par lfone. – Vidéos des dernières découvertes scientifiques.

Jean Mounet (Syntec): tendances technos pour 2009
Vidéo envoyée par lfone

Le président de Syntec Informatique, la chambre syndicale des SSII et éditeurs de logiciels, fait quelques prévisions sur les tendances technologiques émergentes en 2009.

tag technorati : site

Lire la suite

Conseils de femmes managers

[Librement traduit, adapté et commenté de l’étude McKinsey « Centered leadership: How talented women thrive »]

Les business women à succès ont en commun ce que McKinsey appelle le “leadership centrism” dimensionné sur 5 axes:

  • sens
  • énergie managériale
  • cadrage positif
  • réseau
  • engagement

En particulier, les femmes interrogées montrent une forte capacité, supérieure à celle des hommes selon McKinsey, à positiver leurs émotions et elles l’utilisent de manière beaucoup plus intensive.
(en photo un des innombrables livres sur le sujet, en tout cas aux Etats-Unis : celui de Margaret Heffernan, avec des phrases-clés comme : « Le seul échec est de ne pas avoir essayé. »..