Je transfère tous mes blogs sur Blogger/blogspot: adieu Typepad et Joomla

C’est décidé: je rapatrie ici, sur la plateforme de blogs de Google, Blogger/blogspot, tous mes blogs hébergés au fil du temps chez Typepad et Joomla.
La raison est limpide: c’est beaucoup plus simple, beaucoup plus fiable et beaucoup plus rapide. Le fait que ce soit gratuit est accessoire dans ma décision. En contrepartie, c’est moins riche mais franchement aucune importance.
La mutation est en cours, donc ne m’en voulez pas si, au hasard de votre feuillettage, vous trouvez des doublons ou des liens manquants, il me faudra du temps pour tout nettoyer, même si les imports ont pu se faire avec des outils automatiques, en passant systématiquement par WordPress qui est un autre très bon outil.
Ce blog-ci, InfoTechArt, va finir par devenir un musée car les premières publications remontent à fin 2004! Il faudra un peu de temps pour que le moteur de recherche de Google digère tout ce que je rapatrie ici. Cela dépassera les 1000 articles!…
Publicités

Je publie par email

Rien d’extraordinaire vous me direz !

Je me pose simplement une question : si on peut envoyer un email, c’est qu’on est sur internet, alors pourquoi ne pas allez directement sur la console d’administration de son blog ?

Et si on envoie cet email par mobile, on ne peut pas en général joindre des fichiers ou des images ; le mieux c’est donc de le faire en MMS mais, bizarrement, jusqu’à la dernière version logiciel , le MMS n’existait pas sur Iphone !

Je vais donc tester cette nouvelle fonction MMS de l’iPhone mis à jour, avec quelques années de retard sur la plupart des mobinautes : quel suspens !

Tiens, avant de boucler cet email, je mets une image en pièce jointe et une autre dans le corps du texte, pour voir le résultat !

Mise à jour: Comme vous pouvez le voir, le résultat est pas terrible; le code html est invraisemblable, la typographie fantaisiste, l’image dans le texte ne s’affiche pas , seule l’image en pièce jointe se voit, avec des paramètres de taille et d’habillage par défaut.

Bon… je laisse le désastre visible, pour info!

L'insoutenable stress du web

Frustrés et improductifs: les utilisateurs d’applications web n’ont pas le moral.

C’est l’éditeur CA qui le dit dans une enquête sur le »web stress » réalisée par Redshift Research.
Or le stress au travail, il paraît que ça coûte 20 milliards d’euros par an (j’adore ce genre d’estimation!).
Alors qu’est-ce qu’on fait?
Parce qu’on en a besoin de ces applications web: 93% des personnes interrogées disent qu’elles ne pourraient pas faire correctement leur boulot sans elles.
CA a évidemment une idée sur la solution!…
En attendant, le constat est vrai: sur le web, on va voir ailleurs au bout de 10 secondes si ça ne répond pas comme on l’entend et si on constate un bug, il doit être résolu dans les 10 minutes pour les plus exigeants.
Deux autres résultats de l’enquête à souligner:
  • pour 72 % des personnes interrogées, les problèmes informatiques internes à l’entreprise contribuent à détériorer l’image qu’ils ont de leur employeur;
  • lorsque le système informatique de l’entreprise est inadapté, 48 % des employés ne recommandent pas leur employeur à des tiers et 28 % d’entre eux envisagent de quitter l’entrepris.
Le web, faut que ça marche tout de suite, c’est pas plus compliqué que cela.
Moi, par exemple, depuis que j’utilise ici la plateforme Blogger/Blogspot de Google, je suis nettement moins stressé qu’avec mon ancienne plateforme, le logiciel libre Joomla. Et pourtant, Blogger est à peu près 10 fois moins riche en fonctions. Mais il est rapide et fiable et c’est prioritaire.
PS: il a aussi un autre avantage, c’est qu’il référence deux fois mieux que Joomla; si vous tapez « infotechart » dans Google vous allez tomber en 3e ou 4e position sur ce blog InfoTechArt 2, démarré il y a 15 jours, alors que l’autre, InfoTechArt a démarré il y a 4 ans et qu’il contient 10 fois plus d’articles. C’est un peu triste mais c’est comme ça…
source photo

Des blogueurs au Salon du Livre

Je relaie cette initiative sympathique de Bertrand Morisset:
" Dans le cadre du prochain Salon du livre, le livre numérique aura toute sa place au sein d’un espace baptisé « Lectures de dem@in ».
Au programme : des conférences, des démonstrations et un parcours numérique en quatre étapes : les e-books, les outils nomades, le savoir et le patrimoine numérisé et enfin la chaîne technologique numérique.
Au sein du spot « Les outils nomades », nous avons l’intention d’organiser une animation permanente autour du blog. Ce média convient tout à fait à l’esprit de « Lectures de dem@in » dans la mesure où il est le vecteur d’une création littéraire foisonnante et diverse.
Notre souhait est que des blogueurs (auteurs et dessinateurs) …s’installent devant l’ordinateur mis à leur disposition et puissent, in vivo, nourrir leur blog et échanger avec le public présent. Ils pourront ainsi faire découvrir leur blog personnel, échanger avec le public sur leurs créations, avoir une démarche pédagogique sur le phénomène des blogs de l’écrit et être au cœur d’un espace très médiatisé et… très visité.
L’espace « Lectures de dem@in » fera l’objet d’une large couverture médiatique.
Je vous serais reconnaissant de bien vouloir diffuser ce message aux blogueurs que vous connaissez afin qu’ils puissent se manifester auprès de moi et participer à cette animation. Il n’y a pas d’ostracisme concernant les sujets abordés, à l’exception des extrémismes mal venus dans cette enceinte.
Bien cordialement.
Bertrand MORISSET, Agence Tome 2, 20, rue Dauphine,75006 Paris; Mobile : 06 18 60 51 42;Téléphone : 09 64 10 50 98;Fax : 01 55 42 09 23;courriel: b.morissetATtome2.fr"

tag technorati :

Lire la suite

Je soutiens le journaliste Denis Robert

Merci de faire circuler ce
communiqué à l’ensemble de vos confrères et consoeurs, journalistes français et
étrangers.

Si vous avez déjà reçu ce message… toutes nos excuses.

Paris, le 7 juin.

Communiqué de presse
Le comité de soutien au journaliste
Denis Robert

lance un appel aux journalistes.
Plus de 240 journalistes nous ont
déjà apporté leur soutien
sur
http://jesoutiens.blogspot.com

Car une chose nous manque
:
un soutien franc, massif et protecteur de la communauté journalistique dans son
ensemble.


En 2006, nous étions une dizaine de
potes à nous dire :
Ce qui arrive à Denis est incroyable et inadmissible !
Nous étions alors en pleine guerre entre Sarkozy et de Villepin, le
livre de Denis Robert sur l’affaire Clearstream venait d’être interdit à la
vente dans un silence assourdissant. Il nous est alors apparu que si nous
l’abandonnions à la tourmente médiatique et à ses tracas judiciaires il
allait se faire laminer
.
Depuis, le Comité de soutien que nous avons créé en novembre 2006 a :

1– Créé son blog : http://lesoutien.blogspot.com
2
– Communiqué autant que possible sur les ennuis qui s’accumulent sur
Denis Robert.
3– Vendu sur Internet des Tee shirts, des dessins originaux offerts par
des amis, des bouquins, du vin… (sa cuvée spéciale – voir sur le blog…)
4– Organisé des concerts (1 000 personnes à la Cigale) des forums, des
conférences de presse, envoyé des communiqués…
Le comité a récolté près de 40 000 euros dont les trois quarts ont déjà été
dépensés en frais d’avocats et en amendes.

Cela permet de donner un peu
d’oxygène à Denis mais aussi de mieux résister face aux 28 procédures au pénal
et au civil toujours en cours contre lui en France, en Belgique et au
Luxembourg, émanant principalement de Clearstream et du groupe Fortis via sa
filiale la Banque générale du Luxembourg.
Malgré tout l’avenir reste sombre avec sa mise en examen à Paris pour recel de
vol et d’abus de confiance et son passage imminent en correctionnel pour
injures et diffamation à Luxembourg où l’on cherche vraiment à lui faire payer
son attitude…
Denis Robert n’est pas seul. Il a des amis de tous bords, de tout milieu. Le
mouvement qui s’est créé autour de son cas le dépasse, nous dépasse aussi bien
sûr. Notre blog a déjà reçu plus de 40 000 visiteurs. Près de 1000 personnes
nous ont écrit et envoyé de l’argent.

Une chose pourtant nous manque :
C’est un soutien franc, massif et protecteur de la communauté journalistique
dans son ensemble.

Denis n’a peut-être plus de carte de presse depuis son départ de
Libération en juillet 1995, mais comment ne pas convenir que ses livres et ses
films, en produisant une information sourcée et originale, nous ont aidé à
mieux comprendre le monde caché de l’hyper finance ?
Nous pensons que le soutenir revient pour tout journaliste, tout écrivain ou
éditeur à se protéger lui-même de ce qui pourrait arriver très vite à
d’autres…
Qui est à l’abri d’une mise en examen ou de plaintes à répétition dès qu’un
sujet sensible est abordé ou qu’une puissance financière est mise en cause ?
Voilà pourquoi nous interpellons aujourd’hui l’ensemble des journalistes quel
que soit leur domaine d’activité.
Soutenir Denis Robert, c’est organiser un cordon sanitaire autour de ceux dont
le métier est d’informer et montrer que les journalistes savent aussi se
mobiliser et résister aux pressions qui s’intensifient pour contrôler
l’information.

Envoyez-nous une copie
(scannée ou par fax 03 83 28 11 89…) de votre carte de presse que nous
mettrons en ligne sur notre blog :
http://jesoutiens.blogspot.com

Numéro du FAX:
03 83 28 11 89
N’hésitez surtout pas à faire circuler ce communiqué à l’ensemble de vos amis
confrères et consoeurs, journalistes français et étrangers.

Les écrivains qui
n’auraient pas de carte de presse ou éditeurs mais qui se sentiraient concernés
peuvent nous faire parvenir
une copie de leur carte professionnelle type SACD.

Déjà, merci de nous avoir
lu.
Ce comité est composé d’une petite dizaine de personnes, en province et à
Paris, journalistes et non journalistes, mais copains de toujours de Denis
Robert.

à bientôt….

Le comité de Soutien à
Denis Robert
Si vous souhaitez en savoir plus…
Rémi MalinGrëy au 06 86
59 46 10


 

Lire la suite

Noms de domaines: un blogueur contre E. Leclerc

Voici un mail adressé par un lecteur:

"AIDEZ MOI S’IL VOUS PLAÎT !!!

En simple consommateur, j’ai acheté, il y a maintenant 8 mois, le nom de domaine e-leclercshow.com, avec l’idée de créer le héros d’une série pour internet qui porte le nom de Edy Leclerc Show.

Me voilà aujourd’hui menacé par la société (INFLEX) qui gère les droits internet de la société E-LECLERC.

J’ai reçu un premier courrier de la société (INFLEX) avec une copie du dossier INPI de E-LECLERC, me demandant de rendre gratuitement le nom de domaine e-leclercshow.com. (les copies des courriers seront sur le blog la semaine prochaine).

tag technorati :

Lire la suite