Daniel Cohen discourt sur la littérature française

A ma séance de signature, le directeur de la collection « Ecritures » de L’Harmattan, Daniel Cohen (c’est lui qui a choisi mon manuscrit), se lance dans un très beau discours sur la défense de la littérature française et la liberté des éditeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s