L'élégance de la soustraction

Très joli titre emprunté à un article sur le design de la savante revue Sloan Management Review, du MIT.
Les grands désigners savent que le vrai talent c’est soustraire, enlever, affiner, dégraisser.
Les grands écrivains aussi.
Maximiser l’effet avec le minimum de moyens: jusqu’où peut-on aller?
Je pense souvent à Félix Fénéon et ses nouvelles en trois lignes ou à Fernand Raynaud et ses oranges pas chères.
On a les références qu’on peut.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s