Cocos

Cocos – Anciennement : abréviation populaire de " communistes ". Aujourd’hui : raccourci pour consommateurs connectés . Une expression qui aurait du théoriquement s’abréger " concons " mais cela frisait le politiquement incorrect, si ce n’est le kakemphaton (rencontre de deux sons qui produit un effet désagréable ; exemple : " Je suis Romaine hélas puisque mon époux l’est " , Corneille, Horace, première version, nous explique Claude Gagnière*.) Le coco moderne dépense beaucoup plus que l’ancien et surfe sur internet, en général sur des sites de cul où il cherche fiévreusement comment aller plus loin sans donner son numéro de carte bleue, ce qui est extrèmement difficile mais il paraît qu’on peut y arriver. Le coco est suréquipé (téléphone portable, PC de poche, DVD, etc.) et passe son temps à régler les problèmes de connexion entre ses différents appareils. * " Pour tout l’or des mots ", Editions Robert Laffont…autres mots…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s