Gérer la confiance

Ce que j’aime bien chez les Américains, c’est leur capacité à enfoncer des portes ouvertes avec une telle persévérance qu’au bout de compte, il en sort souvent quelque chose de nouveau et d’intéressant.
C’est l’effet que me fait notamment la littérature de MIT Sloan Management Review que je cite et adapte assez souvent ici et j’en ressors régulièrement avec un certain sentiment d’admiration.

Par exemple ce schéma extrait de "Unconventional Insights for Managing Stakeholder Trust" par Michael Pirson et Deepak Malhotra (article payant) décrit ce qui paraît une évidence: comment jouer sur les différents leviers de compétences et de communication face aux différentes parties prenantes.
Et puis quand on le regarde un peu et qu’on lit l’analyse associée, on finit par trouver que tout cela est assez bien vu!

En abscisse, "Intensity" définit l’intensité de la relation de la partie prenante avec l’entreprise.

Quant à"Integrity" ce serait plutôt un mélange de "intégrité" et de "loyauté".

Et "Identification" serait quelque chose comme la congruence des valeurs, si vous voyez ce que je veux dire: est-ce que la partie prenante peut s’identifier à l’entreprise, au niveau des valeurs qu’elle porte, qu’elle affiche et surtout qu’elle transmet? Eh oui, on fait davantage confiance à ceux à qui on peut s’idenfifier parce qu’ils semblent avoir les mêmes valeurs que soi!

tag technorati :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s