Tendances, by Deloitte

J’aime bien les prédictions de Deloitte dans les TMT (Technolgy, Media, Telecommunications) car c’est toujours un mélange savoureux et étonnant.
Voici pour preuve, en résumé,  ce que le cabinet prévoit comme tendances techno pour les mois à venir (librement traduit de « Technology Predictions – TMT Trends 2008 »)

1. La virtualisation
2. La bonne santé des mainframes
3. La diode LED remplace l’ampoule
4. La nanotechnologie et l’environnement
5. De l’anonymat à l’authentification
6. Le prix réel des données
7. Protection des données personnelles
8. XBML, le nouvel acronyme à la mode
9. Les vieux formats numériques
10. La pénurie d’eau

Reprenons point par point:

 

tag technorati :

1. La virtualisation
Arrivée à maturité, la virtualisation se regarde aujourd’hui de manière
plus mesurée ; elle doit répondre aux questions sur le timing, la
robustesse de la sécurité ou encore le coût de possession. Les
entreprises vont donner une dimension plus large à ces projets, y
compris sur l’impact financier et fiscal.


2. La bonne santé des mainframes

Il y a dix ans, on pensait que les mainframes étaient morts. En fait,
ils se portent on ne peut mieux, avec une croissance de 5% par an. Les
mainframes traitent chaque jour dans le monde 30 milliards de
transactions, soit 70% de toutes les données business. Le problème est
humain : les compétences se font rares et cette rareté pourrait être la
vraie raison de la migration vers une plateforme où les talents sont
plus nombreux.


3. La diode LED remplace l’ampoule

L’ampoule classique représente 25% de la dépense énergie d’un foyer !
Et sa luminosité (ration entre la puissance émise et la puissance
consommée) est très mauvaise, de l’ordre de 2,6% tandis qu’une bonne
diode LED (Light-Emitting Diode et non Lupus érythémateux disséminé 
)monte à 10% avec une prochaine génération à 22%. On pense résoudre
assez vite les problèmes d’intensité et de couleur et pouvoir
bénéficier de la loi de Moore pour avoir des prix de production qui
baisseront de 50% tous les 18 mois.


4. La nanotechnologie et l’environnement

On s’inquiète des effets nocifs des nanoparticules sur l’environnement
mais le mouvement pourrait s’inverser en démontrant les effets déjà
positifs de la nanotechnologie qui sert déjà à réduire la consommation
électrique, fournir de l’eau potable, décontaminer des sites. Il reste
encore à asseoir la démonstration de l’intérêt économique.


5. De l’anonymat à l’authentification

Le succès du web a en partie été fondé sur la possibilité de
l’anonymat  et la liberté de parole. A cause des abus, la tendance
s’inverse et va vers une demande d’authentification en ligne, surtout
en cas de transaction. La confiance ainsi rétablie peut donner un
nouvel élan aux activités on-line.

6. Le prix réel des données

Quelle est la valeur de vos données et combien êtes-vous prêt à payer
pour les récupérer en cas de crash ? Il vaut peut-être mieux payer
avant qu’après : la protection et la sécurité des données de tout type
(informations bancaires, carnet d’adresses, business plans, morceaux
MP3 payés, etc.) est un marché sur lequel les fournisseurs vont
proposer de nouveaux services

7. Protection des données personnelles

Beaucoup de mouvements contradictoires dans ce domaine : les
gouvernements qui veulent réguler mais aussi favoriser le business, les
utilisateurs qui veulent se protéger mais aussi être informés des
nouveautés, les fournisseurs qui veulent affiner leurs offres en
engrangeant deplus en plus d’infos sur leurs clients ou internautes
mais sans se faire mal voir. Pour les uns comme pour les autres, il ne
sera pas facile de faire le tri et de prendre les bonnes décisions.


8. XBML, le nouvel acronyme à la mode

Ca veut dire eXtensible Business Reporting Language , un langage censé
simplifier l’analyse des données financières contenues dans les
rapports annuels en automatisant nombre d’étapes. Le gouvernement
américain est très fana et veut en généraliser l’usage.


9. Les vieux formats numériques

La fracture numérique c’est aussi celle entre les formats d’hier et
ceux d’aujourd’hui qui rendent les vieilles archives inaccessibles, ce
qui n’est pas vraiment acceptable. Il faudrait que les fournisseurs se
mettent d’accord sur un format universel … dans le temps. Il y a urgence: en 2010, un utilisateur moyen stockera… 1 tera-octet de données (1 000 giga-octets).

 


10. La pénurie d’eau

1 milliards de terriens ayant un accès difficile à l’eau, 2 milliards à
des conditions d’hygiène satisfaisantes. La technologie peut-elle    
aider à relever ces défis ? Pour l’eau, il faut probablement investir
de l’ordre de 1 000 milliards de dollars dans les 20 ans qui viennent,
en améliorant l’accès pour les personnes et en diminuant la
consommation pour les produits. On pense aussi à des solutions de
drainage des pays humides et également d’économie dans l’hydratation
des cultures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s