Le syndrome de la Reine Rouge

Transformer l’entreprise : De la décision à l’action

(Editions Odile Jacob)


Lewis Carroll, évidemment : Alice court avec la Reine Rouge – Alice au pays des merveilles, suivi de « De l’autre côté du miroir » – et s’aperçoit que rien ne bouge autour d’elle.


Moralité : rien que pour rester là où on est, il faut déjà courir et si, en plus, on veut avancer, alors il faut courir deux fois plus vite.


L’auteur cite cette anecdote parce qu’il trouve que la course des entreprises, toujours obligées de se transformer, ressemble à celle de Lewis Carroll.


Pourquoi courent-elles ? Sans doute simplement pour continuer à exister..

tag technorati :

Bref, on n’est pas dans un livre classique de management, même s’il est
en grande partie le fruit de la réflexion des consultants de
Capgemini, nous voici plutôt orienté vers quelques conseils.


On se
permet même de citer Bergson : « Il faut agir en homme de pensée et
penser en homme d’action »
, on se croirait aux oraux d’admission aux
grandes écoles !


Il faut aussi écouter un des rares penseurs français à la mode :
Gabriel Szulanski, professeur de stratégie à l’Insead , adepte de la
méthode TFAS, acronyme de Triggers (déclencheurs), Framing (cadrage),
Alternative generation (production d’alternatives), Selection
(sélection) ; ce dernier mot renvoie à Herbert Simon, bien sûr ! « Le
vrai pouvoir n’est pas dans la sélection ».
Bien décider, ce n’est pas
que choisir.  Genèse de la transformation…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s