Recycleur de déchets pris dans… les cendres humaines!

On utilisait déjà beaucoup le corps humain vivant pour fabriquer plein de choses utiles:par exemple l’électricité à partir des matières fécales.

Désormais, on va utiliser aussi les défunts, en leur laissant seulement leurs dents en or mais en leur piquant tout le reste, tout ce qui peut se recycler.

Le raisonnement est simple:

tag technorati :

– D’une part, vous n’imaginez pas le nombre de prothèses et autres
bidules que l’on peut avoir maintenant dans son corps. Ca vaut son
pesant de ferraille.

– D’autre part, on se fait de plus en plus incinérer en France (un défunt sur quatre),
ne serait-ce que parce que cela coûte moins cher que l’inhumation et
tout son tralala. Or cela serait indélicat de donner aux familles d’un
côté l’urne respectable et ses cendres et de l’autre, tous les bouts de
ferraille qui n’ont pas brûlés malgré les 1 000 degrés du four.

D’où l’idée de génie de deux Hollandais, dont j’ai perdu les noms:
ils se sont transformés en recycleurs de matériaux… humains, en tout
cas récupérés sur des corps humains partis en fumée. Ils le font en
toute légalité en signant des contrats avec des crématoriums qui sont
ainsi bien soulagés de se débarrasser de ces encombrants déchets.

Et y’en a du matos! Un peu d’arthrose dans les doigts! Allez hop, on
remplace les articulations par du titane ou du pirocarbone (lire L’Homme transformé).
Les prothèses de hanche ou de titane sont également du très bon
matériau de recyclage, et en plus nettoyé fin propre par la crémation,
y’a plus qu’à emballer! On trouve dans ces prothèses de l’aliumine et
du zirconium, ou encore du chrome-cobalt, bref, tout ce qu’il faut pour
faire bipper les portiques de sécurité des aéroports. Et une belle
prothèses de hanche, ça peut peser jusqu’à 600 grammes! Quand à la
prothèse de genou, c’est du solide, c’est du bon acier inoxydable.

Imaginez que le défunt soit particulièrement généreux et qu’il
ait donné à la médecine tous ses organes. Imaginez aussi qu’il se soit
fait remplacer tout ce qui est remplaçable. Alors, si en plus on lui
fait le coup du tri sélectif après la crémation, il ne va plus rester
grand-chose de lui dans l’urne…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s