Bonne année avec The Incredible Machine

Dans la série « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? » voici sans doute le summum, asiatique bien sûr, de la bille qui roule et qui amasse mousse!

tag technorati :

— merci Oussamedia, via Fuzz — 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s