BOOK, une révolution technologique

[Traduit du site Treehugger]

 

BOOK (Bio-Optic Organized Knowledge) est une révolution technologique sans précédent: ni câbles, ni circuits électriques, ni batteries, rien à connecter ni à brancher. Il est si facile à utiliser que même un enfant peut le faire. Compact et portable, il peut être utilisé n’importe où, même assis dans un fauteuil au coin du feu. Et, surtout, il est suffisamment puissant pour contenir autant d’informations qu’un CD-ROM.

 

Voici comment il fonctionne: BOOk est construit à partir d’une séquence numérotée de feuilles de papier recyclable, chacune pouvant stocker des milliers de bits d’information. Les pages sont sécurisées par un dispositif appelé BINDER (reliure) qui préserve la séquence.

 

La technologie OPT (Opaque Paper Technology) permet aux fabricants d’utiliser des feuilles double face, doublant ainsi la densité et réduisant les coûts.

 

Chaque feuille est scannée optiquement, l’information se stockant directement dans votre cerveau. Une simple chiquenaude du doigt donne un accès immédiat à la page suivante.

 

BOOK peut ainsi être démarré n’importe quand, simplement en l’ouvrant.

 

BOOK ne se plante jamais, il n’a jamais besoin d’être rebooté.

 

La fonction BROWSE (feuilletage) permet d’accéder instantanément à l’emplacement désiré, elle fonctionne en forward (avant) et backward (arrière).

 

En option: la fonction INDEX donne l’emplacement de chaque information pré-formattée.

 

Autre option: l’accessoire BOOKMARK (signet) permet d’ouvrir directement le BOOK à l’endroit exact où on l’avait quitté dans la session précédente, même si entretemps le BOOK a été fermé. Avantage notable: le Bookmark est conforme aux normes internationales; ainsi un même type de Bookmark peut être utilisé dans les BOOK’s de différents fabricants. Inversement, différents types de Bookmarks peuvent être utilisés dans le même BOOK si l’utilisateur veut stocker plusieurs vues en même temps. Le nombre de signets est simplement limité par le nombre de pages du BOOK.

 

Vous pouvez également entrer des notes personnelles dans certaines parties du BOOK, dans des zones proches du texte d’origine, grâce à un outil de programmation (en option) : Portable Erasable Nib Cryptic Intercommunication Language Stylus (PENCIL en abrégé) (*).

 

Portable, durable et d’un prix abordable,  le BOOK est certainement une virage dans la technologie, une innovation de rupture, précurseur d’une nouvelle vague. Nul doute, qu’avec tous ses atouts, des milliers de créateurs de contenus vont investir cette plateforme et les fonds d’investissement s’y intéressent déjà.  Attendez-vous à un déluge de nouveaux titres très bientôt.

 

[note du traducteur: ou CRAYON en français qui vient du xyloglotte: Craquable Réducteur A Ysopet Onirique Norme]

 tag technorati :

Lire la suite

Al Gore l'écolo et Apple : une vérité qui dérange

Le film de Al Gore « Une vérité qui dérange » est ce qu’il est, un habile montage : il est en fait basé à 90% sur sa conférence donnée des milliers de fois et filmée ici dans une de ses meilleurs salles, un jour où il était en forme malgré les 20 kilos qu’il a pris depuis sa retraite politique.

L’homme parle distinctement avec une bonne voix et un accent pas trop américain, tout ça est sympathique en diable et la foule est tout acquise.

Il projette ses graphiques sur un écran géant de 5 m de large et 3 m de haut: ça aide à captiver et quand la courbe qu’il affiche monte trop vite (comme le CO2), il prend un petit élévateur pour la rejoindre et la salle rit bon enfant…

Pour agrémenter ces prises de vue en studio, le film vous balance de temps en temps quelques vues de rivière blip-blip (non c’est pas ça le bruit de l’eau…) et de fumées de cheminées et le tour est joué.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, tout ce cinéma a un seul thème: le réchauffement de la planète du à ce sacré CO2.

Une réalité incontestable, dit Al Gore; en tout cas incontestée par les scientifiques (dans son échantillon, 100% d’articles sont d’accord) mais pas par les médias (dans son autre échantillon, 53% d’artices contestent, ah ces médias!)…

Ensuite, l’ex-futur président (comme il se présente à la salle qui rit encore, toujours aussi bon enfant) dérape un peu, sans preuves, sur toute une série de maux qu’il attribue directement à ce réchauffement, comme la disparition d’espèces, le risque de montée des eaux submergeant Manhattan  – dont , suprème horreur, le site de commération du 11 septembre 2001 – ou la fin du Gulf Stream si cher à Erik Orsenna: Portrait du Gulf Stream : Eloge des courants.

Mais surtout, ce film a un énorme défaut: il passe son temps à nous montrer Al Gore en train de bosser l’air concentré sur son micro-ordinateur… Apple! Pas moyen d’échapper au logo, on le voit au moins dix fois. Je n’ai rien contre Apple mais quand même!

Alors ça monsieur Gore, c’est pas bien du tout, pour au moins deux raisons:

1/ soit  vous l’avez fait exprès et c’est un scandale; soit vous ne l’avez pas fait exprès, alors vous êtes un imbécile ou un naïf et tout votre discours perd de sa crédibilité.

2/ en plus, vous avez choisi une des marques les plus mal notées par Greenpeace dans son classement des marques high-tech utilisant des composants toxiques, GUIDE POUR UNE HI-TECH RESPONSABLE : pour un écolo comme vous, c’est pas terrible!…

 

 tag technorati :

Lire la suite

Pub Decathlon et Sarkozy

A force de passer devant cette pub Decathlon – Trocathlon du skieur vieillot – qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ce que j’étais il y a hélas des années de cela – et à force d’entendre parler de Sarkozy ceci Sarkozy cela, forcément, j’ai fini par mélanger les deux….

Bon d’accord je ne suis pas très doué pour les fakes!

Si cela donne des idées à un vrai artiste, qu’il n’hésite pas à nous en faire part!

(et non, ceci n’est pas un appel à voter Sarko, ce site – blog est le seul au monde à ne pas parler politique…

J’aurais fait la même chose avec Ségolène mais je ne sais pas pourquoi, j’ai moins de photos d’elle en magasin alors que pour Sarko, j’ai tout un stock rigolo notamment ce diaporama de bonnes fakes)

 

 

 

 

 

tag technorati :

Lire la suite

Reporters Sans Frontières contre la censure sur Internet

[je reproduis tel quel l’appel de Reporters sans Frontières] 

REPORTERS SANS FRONTIÈRES ORGANISE LES  24 HEURES
CONTRE LA CENSURE SUR INTERNET  ET APPELLE LES INTERNAUTES À SE
MOBILISER

===================

Rendez-vous sur www.rsf.org

Du mardi 7 novembre 11h au mercredi 8 novembre 11h

===================

Créer une page sur Internet, publier des informations en ligne ou poster un commentaire sur un blog est a priori à la portée de tous. Il n’en est rien dans les treize pays épinglés par Reporters sans frontières à l’occasion de l’opération : 24 heures contre la censure sur Internet.

Soixante et une personnes sont emprisonnées dans le monde pour avoir publié des textes « subversifs » sur un blog ou un site Web. Reporters sans frontières dresse une liste de 13 pays  « ennemis d’Internet » qui censurent abusivement la Toile en bloquant les contenus qui critiquent leur autorité. L’Internet fait peur. Les censeurs de tous horizons en exploitent les failles et s’attaquent de front à ceux qui y avaient placé leurs espoirs. Des multinationales, Yahoo ! en tête, collaborent avec le gouvernement chinois pour filtrer le Réseau et traquer les cyberdissidents.

La défense de la liberté d’expression sur Internet et le sort des bloggers dans les pays répressifs est l’affaire de tous. Durant 24h, l’organisation propose aux internautes une CYBERMANIF INTERNATIONALE et des outils pour se mobiliser contre les prédateurs d’Internet.

Entre le mardi 7 novembre 2006, 11h00, (heure de Paris) et le mercredi 8 novembre 11h00, chacun est invité à soutenir ce combat en se connectant sur www.rsf.org. Chaque clic fera évoluer la carte des « Trous noirs du web » et reculer la censure. Pour peser sur les gouvernements qui musellent ce qui devrait être un espace de liberté, et faire
de cette opération un succès, la participation du plus grand nombre est
nécessaire.

Des actions militantes seront par ailleurs mises en place par les bureaux des Reporters sans frontières à travers le monde pour dénoncer les dérives éthiques des géants de l’Internet lorsqu’ils opèrent dans l’un de ces pays.

Reporters sans frontières publiera la liste des treize ennemis du
Net le 7 novembre et lancera, à cette occasion, sa plate-forme de blog, rsfblog, ainsi qu’une version en arabe de son site Internet, dédié à la liberté de la presse.

L’agence Saatchi & Saatchi a créé une campagne presse qui sera déclinée pour le Web, appelant toute la communauté des Internautes à se mobiliser au cours de ces 24 heures.

Tous les médias, les sites et les blogs qui souhaitent s’associer à cette opération sont invités à prendre contact avec Cédric Gervet : 00 33 1 44 83 84 74. 

Bureau Internet et libertés / Internet Freedom desk

__________________________________________

Reporters sans frontières / Reporters Without Borders

TEL: + 33 (0) 1 44 83 84 71

FAX: + 33 (0) 1 45 23 11 51

<^>internet@rsf.org

www.internet.rsf.org

www.leblogmedias.com (en français)

Read our handbook for bloggers and cyber-dissidents :
http://www.rsf.org/rubrique.php3?id_rubrique=542

Consultez notre guide du blogger et du cyberdissident :
http://www.rsf.org/rubrique.php3?id_rubrique=527

 tag technorati :

Lire la suite