Un disque de 1 petaoctet

Avec le Symmetrix DMX-3, EMC voit gros . La dernière baie de stockage devrait en effet approcher, dans le courant de l’année prochaine, la barre* du petaoctet de contenance, soit un million de gigaoctets. Il  sera en effet capable d’accueillir au maximum 1920 disques durs de 500 Go.
(*) Giga = 1 000 millions; tera = 1 000 000 millions; peta = 1 milliard de millions.
Quelques progrès depuis l’Apple 1 de 1977…

Lire la suite

La bouteille d'eau volée: une oeuvre d'art

"Elle ressemblait à une simple bouteille d’eau, et pourtant c’est une oeuvre d’art, intitulée "Arme de Destruction Massive", qui a été dérobée pendant un festival du Devon (sud de l’Angleterre), probablement par un visiteur assoiffé.

L’oeuvre, une bouteille en plastique remplie de deux litres d’eau dégelée de l’Antarctique, était estimée par son auteur Wayne Hill à 42.500 livres (63.432 euros). Elle prétendait illustrer les dangers du réchauffement climatique.

"Arme de Destruction Massive ressemblait à une bouteille d’eau ordinaire", a admis l’artiste, "mais elle était posée sur un socle, étiquetée, répertoriée et inscrite au programme du festival". "C’était très clair que c’était une oeuvre d’art", a-t-il affirmé.

L’artiste, né aux Etats-Unis et résidant en Grande-Bretagne, a avoué ne pouvoir dire si un visiteur l’avait bue ou non.
"Personne ne sait ce qui lui est advenu. Elle était là et puis elle a disparu. C’est une oeuvre d’art forte et j’aimerais bien la retrouver. Elle était attendue dans d’autres expositions cette année, elle tournait et s’était déjà forgée une petite réputation", a-t-il regretté. (AFP 27.07.2005)"

Lire la suite

La bouteille d'eau volée: une oeuvre d'art

« Elle ressemblait à une simple bouteille d’eau, et pourtant c’est une oeuvre d’art, intitulée « Arme de Destruction Massive », qui a été dérobée pendant un festival du Devon (sud de l’Angleterre), probablement par un visiteur assoiffé.

L’oeuvre, une bouteille en plastique remplie de deux litres d’eau dégelée de l’Antarctique, était estimée par son auteur Wayne Hill à 42.500 livres (63.432 euros). Elle prétendait illustrer les dangers du réchauffement climatique.

« Arme de Destruction Massive ressemblait à une bouteille d’eau ordinaire », a admis l’artiste, « mais elle était posée sur un socle, étiquetée, répertoriée et inscrite au programme du festival ». « C’était très clair que c’était une oeuvre d’art », a-t-il affirmé.

L’artiste, né aux Etats-Unis et résidant en Grande-Bretagne, a avoué ne pouvoir dire si un visiteur l’avait bue ou non.
« Personne ne sait ce qui lui est advenu. Elle était là et puis elle a disparu. C’est une oeuvre d’art forte et j’aimerais bien la retrouver. Elle était attendue dans d’autres expositions cette année, elle tournait et s’était déjà forgée une petite réputation », a-t-il regretté. (AFP 27.07.2005) »

Lire la suite

Musée gratuit si on est tout nu

gustavklimtthekiss.jpgUn musée de Vienne accueillera gratuitement vendredi les visiteurs se présentant nus ou en maillot de bain à une exposition présentant des oeuvres érotiques de Klimt et Schiele.
« En cette saison, les gens ont tendance à préférer la plage aux musées parce qu’on peut s’y promener dénudé. Nous avons pensé que ce serait un moyen de les attirer », a indiqué le porte-parole du musée Leopold, Verena Dahlitz, à l’AFP. Inaugurée mi-mai et proposée jusqu’au 22 août, l’exposition « La Vérité nue » rassemble pour la première fois à Vienne les oeuvres les plus crues des peintres autrichiens Klimt, Schiele et Kokoschka, qui firent scandale au début du XXe siècle avec des représentations sans tabou de la sexualité.
Avec quelque 70.000 visiteurs, l’exposition a déjà atteint son objectif de fréquentation et veut simplement « tenter quelque chose qui n’avait encore jamais été osé », assure Mme Dahlitz.(AFP 27.07.2005)

Lire la suite